Histoire de l’association

Accueil > Association Bagolo Fô : Vie associative > Histoire de l’association

L’association Bagolo Fô créée à Rennes en 1996, a pour vocation la promotion et la diffusion artistique des musiques et danses traditionnelles d’Afrique de l’Ouest, et particulièrement celles du Mali.

A l’origine de l’association, un voyage au Mali : celui de Jean-Christophe Bénic, où durant trois ans, il suit l’enseignement traditionnel de Sega Sidibe, un des plus grands « djembéfola » de son pays. A son retour en France, Jean-Christophe décide de transmettre ce précieux héritage et fonde alors Bagolo Fô, avec sa femme Djélika Bénic et sa comparse danseuse Fatima Leghzal.

Sans cesse en mouvement, Bagolo Fô est à la fois une école, un lieu d’échanges et de rencontres.
Pour encadrer les activités et les ateliers, les professionnels dispensent un enseignement de qualité articulé en différents niveaux autour de projets pédagogiques en danse et en percussion. Au fil des années, beaucoup de bénévoles, d’élèves et d’artistes y ont apposé leur patte, leur envies, leur djembé ou leur pas de danse… Trop long de tous les citer ici…

Depuis quelques années, un noyau dur de passionnés et passionnants volontaires tente de perdurer l’action et de faire vivre cette association malgré vents et marées ! Son président Olivier Latouche et toute l’équipe Bago, autour des intervenants Adrien Levesque et Richard Anegbélé mais aussi Baba Touré, Mikis Papazof, … (et bien d’autres) ont contribué à la dynamique nécessaire à son nouveau souffle.

Bagolo Fô compte plus d’une centaine d’adhérents chaque année et essaye toujours de faire un peu plus pour celles et ceux qui la composent.


En juin 2016, les 20 ans de l’association ont rassemblé près de 300 personnes de tous horizons, autour de la musique et de la danse, mais aussi pour rendre hommage à notre vieux père Sega Sidibe qui nous a quitté le 8 mars 2016.


Cette année, nous voyons malheureusement partir Richard Anegbélé de la région et donc des ateliers hebdomadaires de danse. Pour lui succéder, c’est avec joie que nous accueillons Hélène L’Hours pour continuer à écrire l’histoire toujours plus belle de Bagolo Fô !

 

06bbfbb1caad89e81ec1901571bdbe17vvv